AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Pia Calabria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Pia Calabria    Jeu 21 Nov - 1:05




▼PIA CALABRIA▼
I was born very far from here

Quelques détails sur vous...
S'amuse souvent à tirer les cartes bien qu'elle n'y croit pas. Un bon tiers de sa garde-robe a plus de cinquante ans. A vénéré chacun de ses portables (elle en change dès qu’apparaît des nouveautés sur le marché). De toutes les villes dans lesquelles elle a vécu, Venise a toujours été sa préférée. Fume régulièrement. Mange de tout. Malgré ses airs affables, c'est quelqu'un qui a horreur de se faire marcher sur les pieds. Adepte du « tous les coups sont permis ». Perfectionniste dans son travail. A toujours mené sa vie comme elle l'entendait.  

Theme songs








▼Sous la Surface▼
I had a dream about you

Pia est née en1481, le 07 Novembre , à Lugano , Suisse Italienne. Elle devenue Immortelle en se fracassant le crane contre une cheminée, en 1505. Elle avait alors 23 ans. Elle exerce aujourd’hui la profession de antiquaire experte en armes anciennes. Elle habite le quartier de Cannaregio

15 Juillet 1972, Montgomery (Alabama)
Montgomery faisait partie de ces villes sans âges, qui semblaient être un jour apparu des tréfonds de la terre, par on ne savait quel moyen et pour on ne savait quelle raison. On ne se souvenait plus trop comment elle avait acquis son patrimoine, mais son histoire se lisait sur les visages hagards et rougeauds de ses habitants. La blonde se pinça les lèvres, affichant ainsi un mépris non dissimulé.  Elle détaillait l'immense photographie noire et blanche, représentant l'artère principale de la ville. Les choses étaient assez simples dans sa tête : Aucun être humain normalement constitué ne pouvait aspirer à la vie que réservait cet endroit, un trou paumé oublié par l'Amérique elle-même. On naissait à Montgomery. On ne venait pas s'y installer de son plein gré.
Tout, ou du moins presque, dans cette ville l'horripilait. Que ce soit son soleil écrasant, la mentalité des gens où l'ennui qui y régnait. En quatre jours, elle n'avait que peu quitté l'énorme bâtisse coloniale qui l'hébergeait.
Se décidant enfin à détourner son regard du cadre accroché au mur, la jeune femme s'empara des Gin Fizz qu'elle venait tout juste de préparer. Il fallait être complètement fou pour vouloir se saouler par une chaleur pareille, mais c'était l'effet que lui faisait cet endroit. Prestement, elle se dirigea vers le perron où un vieil homme fumait lentement son cigare. A sa vue, il afficha un air attendri mais se contenta d'un simple  hochement de tête en s’emparant de son verre :

-Nous devrions trinquer à quelque chose !
-A la vie ? suggéra-t-elle en s'asseyant près de lui.
-A l'amour ! Déclara-t-il sans autre forme de procès.
-A l'amour ! Fini-t-elle par répéter, non sans un petit rire amusé, avant de porter le liquide glacé à ses lèvres. S'en suivirent alors quelques secondes de silence durant lesquelles elle laissa son regard se promener sur le paysage environnant. La propriété étant quelque peu excentrée, les seules choses qui s'offraient à sa contemplation étaient les arbres qui clairsemaient le terrain. Étrangement, même si elle détestait Montgomery, elle aimait bien cette maison. S'étirant longuement sur sa chaise, elle posa la tête sur le dossier et la tourna vers le vieil homme qui lui, n'avait cessé de la dévisager depuis le début.
-Qu'y a t il ? Demanda-t-elle doucement avec un petit sourire.
-Rien. Vous me faites penser à une femme que j'ai aimé.Il ferma doucement les yeux, cherchant certainement à se remémorer un passé lointain. Que j'ai aimé comme un fou...
La blonde ne répondit rien, se contentant simplement de poser sa main sur celle du septuagénaire. Avec le temps, les hommes avaient tendance à embellir leurs souvenirs. Si elle lui demandait de lui raconter l'histoire, leur histoire, probablement se rappellerait-il de manière tout à fait exagérée les quelques détails qui avaient constitués leur romance d'été. Il ne l'avait pas aimé comme un fou. Il l'avait aimé avec toute la suffisance nécessaire pour quelques semaines de flirt, sans plus. Le fait était qu'il ne se souvenait même pas de son visage qui en cinquante ans, n'avait pas changé. Mais elle ne lui en voulait pas, bien au contraire. Elle même ne l'avait reconnu qu'en voyant les photos de jeunesse trônant  dans le salon. Des photos d'un autre temps, d'une autre époque...Aujourd'hui, il n'était plus que le grand-père de l'homme qu'elle fréquentait actuellement; le hasard faisant étrangement les choses.

Elle s'apprêtait à dire quelque chose lorsqu'elle entendit le vrombissement d'un moteur. Au loin, on pouvait nettement apercevoir la camionnette rouge qui se dirigeait vers eux. Un sourire narquois s'afficha alors sur les lèvres de l'immortelle.
-Vous êtes vraiment sur que je peux ?
-Mais bien sur mon petit, puisque je vous le dit ! De mon temps, c'est ainsi qu'on réglait ce genre de problèmes !
A ces mots, le sourire de la blonde s'élargit un peu plus et sans perdre plus de temps, elle se précipita vers le bureau de l’aïeule. Non loin de la bibliothèque, était soigneusement rangé un Spencer. Que ce fusil soit toujours en état de marche tenait presque du miracle quand on savait qu'il avait servi durant la guerre de Sécession. Elle avait presque honte d'y toucher, il s'agissait d'un bijoux de famille après-tout... Elle poussa un petit soupire de dépit avant de s'en emparer. Des bijoux de famille, il fallait justement qu'elle en récupère.
Elle rejoignit le perron pile au moment ou le chauffeur descendait de son engin. A peine eut-il le temps de lever la tête vers elle qu'elle le mettait déjà  en joue :

-Charlotte !! Qu'est ce que tu fous ???
-Où sont-ils ? Demanda-t-elle le plus lentement possible.
-Tu...Tu...Tu es sérieuse là ???? Hurla-t-il la mine blême !
A peine quelques heures auparavant, elle avait regardé son propre grand-père -celui qui lui lui avait donné cette charmante idée- charger l'arme. Si elle était sérieuse ? Elle abaissa le levier de sous-garde pour lui montrer à quel point elle l'était !
-Où sont mes pistolets ?????
-Charlotte, calme toi...j'voulais juste voir si ils étaient encore en état de marche !!!
-Tu quoi ??? S'égosilla-t-elle en se demandant si elle devait lui tirer dans les rotules maintenant ou attendre de voir dans quel état elle retrouverait ses pistolets avant de le tuer.
-Tout va bien, ils sont là, regarde ! Dit-il en sortant de la camionnette un coffret en bois de taille moyenne. Sans lâcher le fusil, la dénommée « Charlotte » se dirigea prestement vers son interlocuteur. Elle ne lui laissa pas le temps d'en dire plus, arrachant le plus brusquement du monde la boitte qu'il tenait entre ses mains. Lentement, elle passa ses doigts sur les armoiries gravées dans le bois avant de relever d'un geste presque religieux la partie supérieur du coffret. A l'intérieur, reposaient deux pistolets datant du début du XVIIIème siècle, à première vue dans le même état qu'au moment de leur disparition trois heures plus tôt.
-Je n'y ai pas touché, promis ! Lança l'homme en l'entourant de ses bras.
Elle ne répondit rien, ne lui accordant même pas un regard, trop obnubilée qu'elle était par ses précieuses armes. Celles-là, elle ne voulait pas qu'on y touche. Personne n'avait le droit de s'en approcher, elles lui étaient trop précieuses. C'était probablement les seules dans ce monde à encore arborer le blason de sa famille. Pas celle à laquelle elle prétendait actuellement appartenir. Ni toutes celles auquelles elle avait emprunté les noms ces dernières décennies: Smith, Cohen, Dupuis, Fitzgerald, Jorgen, Pettrelli, Sayre etc...Non, sa vraie famille, celle qu'elle avait crue complètement tombée dans l’opprobre. Celle dont le nom avait réussi à perdurer trois siècles après sa propre mort avant de complètement disparaître. Celle dont il ne devait même pas rester de tombes sur lesquelles se recueillir.





▼Et si on parlait du joueur?▼
I heard your voice, as clear as day


Mon pseudo est Garfinkel, j'ai 20 ans. La Célébrité que j'utilise est Holliday Grainger. J'ai connu votre forum via PUB RPG DESIGN et je le trouve absolument superbe. Ce qui m'a donné envie de m’inscrire c'est le contexte par dessus tout. Pour le RP, je fais environ entre 700 et 1000 mots par réponse, je compte passer RP tous les jours si possible. Le mot de la fin? FIN. Code à retrouver dans le règlement:Code bon par Anna..


Dernière édition par Pia Calabria le Sam 23 Nov - 2:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anna-Simona Rossi




Messages : 96
Avatar et Crédits : Emilia Clarke - CookieStorm

Age apparent : 26 ans
Métier : Soprano colorature

Feuille de personnage
Signes particuliers: rapide résumé du personnage

MessageSujet: Re: Pia Calabria    Jeu 21 Nov - 14:05

Bienvenue à toi *O*/

Bon courage pour ta fiche! Si jamais tu as un soucis avec quoi que ce soit, n'hésite pas à me MP Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jonne Kotipelto




Messages : 61
Avatar et Crédits : Chris Hemsworth by Anna

Age apparent : 28 ans
Date de naissance : 16/05/1985
Métier : Assistant de Conservation

Feuille de personnage
Signes particuliers: rapide résumé du personnage

MessageSujet: Re: Pia Calabria    Jeu 21 Nov - 16:27

Bienvenue Smile

Comme l'a dit Anna, n'hésites surtout pas si tu as la moindre question, que ça soit au sujet de la fiche où d'autre chose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pia Calabria    Jeu 21 Nov - 17:12

Merci pour cet accueil \o/ !!!
Je me dépêche de la finir au plus vite :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pia Calabria    Ven 22 Nov - 21:28

Bienvenue à toi sur le forum Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pia Calabria    Sam 23 Nov - 2:23

Meuuuuurci I love you 
Normalement, si tout est en règle, j'ai terminé ma fiche :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Maire

Manitou Suprême


Messages : 88

Feuille de personnage
Signes particuliers: rapide résumé du personnage

MessageSujet: Re: Pia Calabria    Sam 23 Nov - 11:23



Fiche Validée!


Fichée terminée, histoire du jeu intégrée, tout est nickel. Te voilà donc validé! Tu peux donc aller RP, faire ta bio, ouvrir une fiche de liens ou encore aller squater le flood. Bref, Encore une fois, bienvenue parmi nous et bon jeu ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://furtiva-ora.forumactif.org

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Pia Calabria    

Revenir en haut Aller en bas
 

Pia Calabria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Route des Ruines :: Fiches Archivées-