AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Anna-Simona Rossi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Anna-Simona Rossi




Messages : 96
Avatar et Crédits : Emilia Clarke - CookieStorm

Age apparent : 26 ans
Métier : Soprano colorature

Feuille de personnage
Signes particuliers: rapide résumé du personnage

MessageSujet: Anna-Simona Rossi   Sam 16 Nov - 21:53




▼Anna-Simona Ernesta Rossi ▼
True, is it that we have seen better days

Quelques détails sur vous...
-La Technologie la déteste et elle lui rend bien.
-Elle souffre de stress post traumatique.
-Sa marque de vêtements préférée, c'est Versace.
-Si elle pouvait, elle aimerait chanter le rôle du Baron Scarpia.
-Elle n'a pas de couleur préférée
-Elle possède 6 tatouages, dont 5 se rapportant directement à la mythologie Nordique.
-Elle est soprano colorature
-Elle adore le café latté
-Dessert préféré? une part de tarte à la crème de marron accompagnée de glace au sirop d'érable.
-Si elle est originaire de Norvège, elle n'y est jamais retournée depuis l'an 1016.


Theme songs










▼Sous la Surface▼
Grab your sword and don your own armor

Anna-Simona est née en 826, le 8 juin,  Quelque part entre les actuelles Bergen et Odda, Norvège.Elle devenue Immortelle enmourant au combat, en  850 ap JC . Elle avait alors 24 ans. Elle exerce aujourd’hui la profession de cantatrice. Elle habite le quartier de San Marco
Cuba, 1960.

Deux couples sont assis à la table d’un bar animé de Santa Clara. La femme au physique européen, blonde, les yeux verts,  des tatouages inspirés de la mythologie nordique ainsi qu’une jolie collection de cicatrices sont visibles parle avec les mains et fait de grands mouvements. Le reste de la tablée se tord de rire, un des hommes manque de s’étouffer avec la fumée de son cigare et tousse, en la couvrant d’un regard rieur.*

T’avais dit que tu parlerais jamais de cette partie de Rugby !

*Il pointait vers elle un index accusateur  alors qu’elle s’allumait une cigarette d’un geste nonchalant, roulant des yeux. Si l’anecdote n’était pas du gout du brun qui lui faisait face, elle n’avait pas pu résister. Apres tout, être un peu ridicule devant sa compagne et un de ses plus vieux amis ne pouvait pas lui faire de mal…

J’ai menti, commandante.

Oh, Cristina, merci, j’avais oublié ce match.

*La femme du « commandante » disait qu’elle n’était pas prête d’oublier ça, ce qui valut à la blonde de noyer un « aie » dans un éclat de rire avant de traiter son vis-à-vis de « cabrón ». Il n’avait pas frappé fort et elle n’en garderait pas de trace. C’était juste histoire de se comporter en gamin et de se venger d’une manière puérile.*

Sinon, dis-moi, tu te plais à l’hôpital ?

Oui, beaucoup !

*Elle acquiesça, un large sourire sur ses lèvres d’un rouge mat.*

Iwo Jima, 1945

*Des explosions, le sol qui tremble et un flot continuel d’hommes qui arrivent. Une infirmière blonde ramasse un fusil sur le corps d’un soldat mourant d’une balle dans l’estomac. Il n’en a plus que pour 5 minutes, et elle sait qu’elle ne peut rien faire pour lui, par contre, elle en entend un hurler à quelques dizaines de mètres. Elle passe son sac en bandoulière et arme au poing, court rapidement vers son blessé. Elle a beau avoir le brassard de la croix rouge  sur sa veste, elle n’en reste pas moins une cible et elle le sait.
Aupres du blessé, elle découvre une amputation traumatique de la jambe gauche.*

Bordel ! Arrête de gueuler, ça t’aide pas !

*La blonde trouve un bout de bois et lui donne à mordre.  Il faut désinfecter la plaie, trouver de quoi arrêter le saignement, elle est seule et les balles fusent. Les japonais se battent comme des lions enragés. Et lui qui hurle de toute la force de ses poumons, l’empêchant de réfléchir. Elle se sent à deux doigts de le gifler. Au loin on crie son nom… « Infirmière Jones ! Sarah Jones ! » Elle répond un « Par ici » qu’elle ignore s’il peut être  entendu, et elle n’ose pas se relever  de peur d’être atteinte par une balle. Elle déchire le pantalon du malheureux, révélant le membre traumatisé. C’est pire que ce qu’elle avait imaginé. Elle débouche avec les dents une flasque du mauvais whisky que l’on rationnait aux soldats, histoire de les abrutir avant de les envoyer se faire tuer…

Un dernier cri... Deux voix qui se mêlent... plus qu'une au final. La musique se tait, et une vague d’applaudissements nourris se leva de l’auditoire, qui pour la fille aux tatouages nordiques semblait bien loin de tout celà. Un homme en costume inspiré d’une Chine imaginaire la secoue par les épaules doucement. Il l’oblige à le regarder en relevant d’un doigt son menton et dégagea une mèche de cheveux bruns pour pouvoir trouver ses yeux, verts.*

Anna ? Ça ne va pas ?

*C’est Alessandro, le ténor qui joue Pang, une bouteille d’eau dans la main, il n’était venu que prendre une gorgée avant de retourner  sur le côté de la scène pour profiter de la grande Aria du rôle principal masculin, celle que tout le monde attendait bien plus que la fin minable de l’opéra bâclée par un piètre musicien après la mort de Puccini. Pour l’instant, elle ne pensait pas aux débilités qu’elle devrait chanter dans quelques dizaines de minutes…*

Si.

*Elle feint un sourire devant son air inquiet. Ce soir, elle est Turandot, Princesse cruelle de Pékin. Elle se reprend.*

T’es pâle, tu devrais t’asseoir…

*Plus que sa carnation de norvégienne ne l’était habituellement. Il espérait qu’Anna ne soit pas malade… Il n’avait que peu répété avec la doublure de cette dernière, et leur complicité sur scène s’en ressentirait

T’en fais pas, c’est juste un peu d’appréhension… c’est la première après tout.

*Elle aurait en effet de quoi être nerveuse. Une soprano colorature, endosser un rôle de soprano dramatique. La puissance de la voix n’était pas la même, l’agilité non plus. Et c’était là-dessus qu’elle comptait faire sa réputation. Une soprano colorature n’a peut-être pas les poumons, mais au moins, elle n’a pas le cul lourd au décollage.

Un technicien tapa sur l’épaule d’Anna-Simona « Turandot » Rossi. « C’est bientôt à toi ». Elle inspira à fond, c’était bientôt à elle d’entrer en scene pour torturer Liu et  lui faire cracher le morceau sur le nom du prince qui l’avait humiliée.



▼Et si on parlait du joueur?▼
I heard your voice, as clear as day


Mon pseudo est CookieStorm, j'ai 23 ans. La Célébrité que j'utilise est Emilia Clarke. J'ai connu votre forum via I'm the creator et je le trouve absolument héhé . Ce qui m'a donné envie de m’inscrire c'est moi même?. Pour le RP, je fais environs entre 400/700 mots par réponse, je compte passer RP dès que j'ai une réponse et l'inspiration qui va avec. Le mot de la fin? euh?. Code à retrouver dans le règlement:Code bon :héhé:.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Anna-Simona Rossi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mairie de Venise :: Présentations :: présentations validées-