AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Patricio Spellare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Patricio Spellare   Mar 11 Fév - 21:06




▼Patricio Spellare▼
I was born very far from here


Quelques détails sur vous...

Patricio boit le café comme un dessert, sucre et lait sont de mise.
Le café est italien.
La cuillère n'est pas importante, mais elle est tenue fermement entre le pouce et l'index, est tournée six fois, puis posée dans la coupelle.
Il n'y a jamais de trace sur la nappe, ce n'est pas permis.
Le café est généralement froid avant que la tasse ne soit finie.
Il est bu sans nourriture, mais jamais dans l'inactivité, que ce soit le verbe ou l'écriture, on l'accompagne toujours d'un acte utile.
La tasse, lorsqu'elle est vidée, est posée sur la coupelle, mais elle ne touche pas la cuillère, et elle est repoussée d'un air distrait, n'ayant plus sa place dans le champ de vision de Patricio.
Jamais la tasse, la coupelle ou la cuillère ne sont nettoyées par Patricio.
Jamais la tasse, la coupelle ou la cuillère ne sont rangées par Patricio.
Patricio sait toujours si la tasse, la coupelle et la cuillère sont propres et rangées.

Theme songs





▼Sous la Surface▼
I had a dream about you



Patricio Spellare est né en 1978, le 6 Mai , à Venise, Italie. Il exerce la profession de PDG. Il ne croit pas au surnaturel. Il a été témoin d’un événement qu’il n’explique pas rationnellement : Berlusconi continue à faire de la politique. Sa créature fantastique préférée est le chérubin.  Il vit dans le quartier Castello.

Il ne fallait quand même pas abuser. Le souffle court, Patricio s’arrêta près de la rambarde, les mains sur les genoux. Qu’est-ce qui avait bien pu lui passer par la tête ? Il n’était plus tout jeune, certes pas vieux, mais il était plus proche de la quarantaine que de la vingtaine… De plus, il n’avait rien d’un athlète.

Le couteau dans la poche droite, il avança dans le couloir sombre dans lequel se terrait l’espèce de dégénéré qui avait trouvé bon de lui tirer son larfeuille. C’est qu’il en avait besoin de sa carte d’identité et de la bancaire tout autant : c’était un citoyen comme les autres, après tout… Enfin… Il faisait partie d’une sous-catégorie sans doute. Tout le monde n’avait pas le cran d’arrêt dans la poche non plus.

Patricio était un respectable chef d’entreprise. Il était dans le bâtiment, et sa compagnie assurait des constructions aux quatre coins de la ville tout au long de l’année. On ne pouvait pas vraiment dire que c’était surprenant, après tout, vu l’espèce de machination qui avait lieu dans les couloirs de la mairie. Il fallait faire passer des dessous de table dès qu’on voulait un contrat, ça réduisait les profits, mais il n’y avait rien de mieux que l’argent public pour blanchir son oseille !

L’immeuble était désaffecté, pas un problème de sécurité, juste un manque de propriétaire : les lieux étaient classés trop insalubres pour être habités. Ça en faisait un squat spacieux, un endroit parfait pour se planquer ou pour acheter sa came. Patricio n’était pas de ce monde-là, il était né dans les affaires. Certes, ça voulait un peu dire qu’il était fils-à-papa, la seule différence, c’était que papa était en taule pour avoir escroquer la moitié du pays et dépecer ses concurrents.

On ne pouvait pas dire que le fils était un enfant de cœur, il avait de la poudre et du sang sur les mains, mais il était plus éduqué que son paternel. Il ne faisait pas dans l’acte de barbarie, et se contentait de savoir quand rester à sa place et quand remettre les choses en ordre. Il ne se faisait pas craindre de tous ses subordonnées, simplement de ceux qui risquaient de lui poser problème. Autant dire qu’il était dans le collimateur de quelques grands inspecteurs de la capitale, mais la police de Venise n’irait jamais contre lui. À moins qu’il ne fasse quelque chose de stupide, qu’il ne laisse des traces qui ne pourraient être effacées. Planter un petit con dans un immeuble en ruine n’en faisait pas partie : cet imbécile ne manquerait sans doute à personne d’important. Sa mère pleurerait, sans doute, mais ça s’arrêterait là. Et puis, il en avait vraiment besoin de ce portefeuille !

Oui, parce qu’attendez ! C’était bien beau d’aller voir la police, mais lorsqu’on avait sa carrure, on ne pouvait pas vraiment se permettre de se reposer sur la flicaille. C’était nuisible à la réputation, et la réputation faisait l’homme. Son père avait été un attardé capable du pire, et ça lui avait suffi pour devenir un Grand du crime. Lui avait sa cervelle : s’il poursuivait l’ignorant qui l’avait volé, c’était parce qu’il avait réfléchi. Envoyer un de ses sbires, sans avoir la moindre piste, ne lui aurait sans doute pas rapporté ses papiers, et si ceux-ci faisaient surface dans les quartiers sombres de la ville, il perdrait la face. S’il perdait la face, la barbarie s’ensuivrait.

Alors, oui, se dit-il en avançant dans l’obscurité, ce soir, il jouerait du surin !




▼Et si on parlait du joueur?▼
I heard your voice, as clear as day


Mon pseudo est Pika , j'ai 24 ans. La Célébrité que j'utilise est Robert De Niro. J'ai connu votre forum via l'Admin et je le trouve absolument nouveau. Ce qui m'a donné envie de m’inscrire c'est l'Admin. Pour le RP, je fais environ 250 (?) mots par réponse, je compte passer jouer une fois par jour. Le mot de la fin? Heu.... Code à retrouver dans le règlement:Validé [Jonne]


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jonne Kotipelto




Messages : 61
Avatar et Crédits : Chris Hemsworth by Anna

Age apparent : 28 ans
Date de naissance : 16/05/1985
Métier : Assistant de Conservation

Feuille de personnage
Signes particuliers: rapide résumé du personnage

MessageSujet: Re: Patricio Spellare   Jeu 13 Fév - 14:01

Bienvenue parmi nous Smile
J'aime beaucoup ta fiche!

__________________________________________
« We have all seen the start and we will all see the end. But what happens in between is all that matters. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Maire

Manitou Suprême


Messages : 88

Feuille de personnage
Signes particuliers: rapide résumé du personnage

MessageSujet: Re: Patricio Spellare   Jeu 13 Fév - 14:08



Fiche Validée!


Fichée terminée, histoire du jeu intégrée, tout est nickel. Te voilà donc validé! Tu peux donc aller RP, faire ta bio, ouvrir une fiche de liens ou encore aller squater le flood. Bref, Encore une fois, bienvenue parmi nous et bon jeu ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://furtiva-ora.forumactif.org
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Patricio Spellare   Jeu 13 Fév - 16:04

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Patricio Spellare   

Revenir en haut Aller en bas
 

Patricio Spellare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Route des Ruines :: Fiches Archivées-